JORDANIE Imprimer cette page

JORDANIE

Autant le dire tout de suite… La Jordanie va vous éblouir. On ne s’attend pas à une telle déferlante de sites et paysages aussi magnifiques les uns que les autres, le tout avec une histoire et une culture fascinantes, une hospitalité sincère et honnête, une gastronomie incroyablement variée et délicieuse…
Petit pays de sept millions d’habitants, coincé entre Israël, Palestine, Syrie, Irak et Arabie Saoudite, la Jordanie recèle tout ce qu’un voyageur rêve de découvrir. A l’écart des tensions qui agitent cette partie du monde, c’est une terre de paix.
Un pays qu’on ne peut pas ne pas découvrir, au moins une fois dans sa vie. La Jordanie marque de manière indélébile ceux qui ont la chance d’y aller… Attention coup de foudre!

photo-jordanie-1


PETRA


Avec ses gigantesques falaises rouges et les vastes sanctuaires de la cité perdue, cela n’a rien en commun avec la civilisation moderne telle que nous la connaissons. L’une des plus grandes merveilles jamais érigées par l’Homme et la Nature, Pétra est un véritable joyau qui mérite d’être apprécié à sa juste valeur.

Rien de ce qui a été écrit sur Pétra ne prépare vraiment à la beauté de ce site étonnant. Il faut la voir pour y croire.
Souvent décrite comme la huitième merveille du monde, Pétra est sans conteste le plus précieux fleuron de la Jordanie et son site touristique le plus fréquenté.

Vaste cité taillée dans la pierre par les Nabatéens, peuple arabe ingénieux qui s’est établi en Jordanie il y a plus de 2 000 ans, elle constituait un carrefour stratégique à la jonction des routes du commerce de la soie et des épices, reliant la Chine, l’Inde et l’Arabie méridionale à l’Egypte, la Syrie, la Grèce et Rome.

Pour pénétrer dans la cité, le promeneur emprunte le « siq », une gorge étroite de plus d’1 kilomètre de long, délimitée de part et d’autre par d’abruptes falaises qui s’élèvent à plus de 80 mètres. Le siq offre à lui seul une expérience unique au voyageur. Des couleurs étonnantes se succèdent sur ses formations rocheuses. Et lorsque le promeneur atteint l’extrémité du défilé, il découvre Al-Khazneh (« le Trésor »). Cette expérience est à couper le souffle.
Vous vous sentirez minuscule à côté de cette imposante façade rose de 30 m de large et 43 m de haut, taillée à même le roc.

Tombeau d’un roi nabatéen, elle a été taillée au début du 1er siècle et témoigne du génie de ce peuple ancien pour la construction

photo-jordanie-2
photo-jordanie-3
photo-jordanie-4
photo-jordanie-5 


BETHANIE : LIEU DE BAPTEME DE JESUS


Situé sur les rives orientales du Jourdain, à neuf kilomètres au nord de la Mer morte, le site archéologique inclut deux zones archéologiques principales, Tell Al-Kharrar, également connue sous le nom de Jabal Mar Elias (la colline d’Élie), et la zone des églises Saint-Jean-Baptiste près du Jourdain.
Ce lieu, au cœur d’une nature sauvage, est considéré selon la tradition chrétienne comme le site probable du baptême de Jésus de Nazareth par Jean-Baptiste.
Des vestiges d’origine romaine et byzantine, tels que des églises et des chapelles, un monastère, des grottes ayant servi de refuges à des ermites et des bassins baptismaux, témoignent de la valeur religieuse du lieu. Le site est une destination de pèlerinage pour les chrétiens.

photo-jordanie-6
photo-jordanie-7


LE MONT NEBO


Dans le livre du Deutéronome (chapitre 34) qui fait partie de la Bible, Moïse est interdit d’entrer sur la Terre promise vers laquelle il a conduit les Hébreux sortis d’Égypte, observe le Pays de Canaan du haut de cette montagne, et y meurt à 120 ans (Deutéronome 34,5–6 )

Le lieu biblique du mont Nébo n’est pas connu précisément car les passages bibliques qui s’y réfèrent sont l’objet de différentes interprétations : si pour certains, le lieu décrit dans la Bible est le mont Sinaï , il se trouve pour d’autres dans les monts Abarim à l’est de l’embouchure du Jourdain dans la mer Morte. Ces hauteurs dans l’ouest de la Jordanie permettent d’observer le cours du Jourdain, et les terres de l’autre rive jusqu’à Jéricho, voire Jérusalem par temps dégagé. Le site actuel qui se visite est le ras Siyagha, qui se traduit de l’araméen d’origine par « colline du monastère »

Si la tradition chrétienne fixe la tombe de Moïse sur ce mont, les musulmans l’honorent de l’autre côté du Jourdain, près de Jéricho, dans le sanctuaire de Nabi Musa . le pèlerinage étant mentionné pour la première fois en 1924

photo-jordanie-8
photo-jordanie-9


LA MOSQUEE NABI MOUSSA A JERICHO


Un peu au sud de la route de Jéricho, il y a un endroit appelé Nabi Mousa d’où on peut voir, de loin, le mont Nébo (dans l’actuelle Jordanie) où Moïse mourut, selon la Bible (Dt 34,1-6).

C’est à cet endroit que depuis le XIIIe siècle les musulmans commémorent la mort de Moïse et qu’une mosquée et un cénotaphe y ont été érigés. Nabi Mousa (signifiant « Prophète Moïse  ») a longtemps constitué la première halte du pèlerinage de La Mecque par les musulmans de la région

photo-jordanie-10


MADABA


A Madaba, près d’Amman, il est possible d’observer un plan de Jérusalem et de la Terre sainte datant du 6ème siècle, considéré par les archéologues comme la plus ancienne mosaïque géographique connue.

photo-jordanie-11


JERASH


L’un des sites les plus spectaculaire…
L’un des sites les plus spectaculaires de Jordanie est cette ville d’origine romaine, l’une des mieux conservée au monde. Elle dispose d’un impressionnant théâtre romain et du temple de Zeus avec ses hautes colonnes qui vous font vous sentir minuscule

photo-jordanie-13
photo-jordanie-12


Le désert du Wadi Rum : Une « cathédrale à ciel ouvert


Décrit comme une « cathédrale à ciel ouvert » par Lawrence d’Arabie, le Wadi Rum est un des plus beaux déserts du monde . Ses paysages de falaises de grès rouge et de dunes de sable ont été rendus célèbres par le très beau film Lawrence d’Arabie.

Ici, la nature est un artiste.

Les roches ont été patiemment sculptées par l’eau et le vent. Le sable prend mille teintes différentes, de l’or au rouge. Quelques tapis de végétation dans des oasis illuminent de vert le paysage.

photo-jordanie-14
photo-jordanie-15


LA MER ROUGE ET SES JARDINS DE CORAIL


AQABA

Aqaba est le site d’un peuplement habité depuis 4000 avant JC , notamment en raison de sa position stratégique au carrefour des routes commerciales entre l’Asie l’Afrique / ville pleine d’histoire et surtout lieu de villégiature

photo-jordanie-16


AMMAN

Une ville immense (plus de 2 millions d’habitants) dont l’intérêt se concentre dans les quartiers historiques : les souks, les vestiges des anciennes civilisations romaine et byzantine, la forteresse et quelques mosquées remarquables.

photo-jordanie-17
photo-jordanie-18
photo-jordanie-19